Dans ces circonstances, le president voulant sans doute donner satisfaction a l’opinion publique, et rendre un

Dieu le veuille, don Jaime, mais nous sommes bien seules et bien inquietes dans cette petite maison; le pays est dans un etat de bouleversement deplorable, les routes sont infestees de brigands, nous tremblons a chaque instant que vous ou don Estevan ne soyez tombe entre les mains de Cuellar de Carvajal ou del Rayo, ces bandits sans foi ni loi, dont on nous fait chaque jour des recits effrayants.

. . Chut! qu’elle se rapproche! La fermiere sous le hangar s’etait cachee derriere des balles de foin.

Cette explication, je vous la donnerai si vous l’exigez absolument; mais a quoi bon? Tenez, j’ai une proposition a vous faire, proposition qui, je le crois, vous sourira. Ah! murmura le comte, je ne m’etais pas trompe! Malgre ce que cette decouverte avait de blessant pour son amour-propre, cependant ce fut avec la satisfaction interieure d’avoir devine juste que le comte prononca ces paroles: cet homme quel qu’il fut ne pouvait etre qu’un amant. Mexico etait en joie. Cabissol se demanda si Maurin perdait la tete. Don Jaime entra dans le palais; il se dirigea vers le cabinet du president. Vous la connaissez, la Corse? –Je suis Corsoise, repondit-elle en regardant d’un air menacant Maurin qui s’avancait. .

C’est une maladie rare et dont on meurt.

Quand ses regards revinrent a la place ou devait se trouver Maurin.

La-dessus Maurin avait dit: –Bonne nuit, Parlo-Soulet, tirons chacun de notre cote a travers bois, bonsoir! Ils s’etaient separes.

C’etait un charmant spectacle, a l’heure ou le cantonnier, apres journee faite, mettait en poche ses oeilleres enormes, de voir, sur ses talons, dans la poussiere de la route, courir quinze perdreaux alertes, suivis d’une gentille belette que suivait un renard reveur, sa queue ramee tombant vers la terre avec un peu de melancolie. Maintenant, veuillez me dire quelle direction vous comptez suivre, et le corps que vous avez resolu d’attaquer.

.

Oh! De grand coeur, s’ecria le jeune homme en lui tendant la main avec effusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.