Seulement, les autres annees, cette fete, celebre dans toute notre contree, attire ici tout un peuple

adessias! Posee a terre, la bete bondit.

Oh! Je m’en rapporte completement a vous, maitre Olivier; mais lorsqu’il sera gueri que ferons-nous? –Nous le laisserons partir paisiblement, il n’est pas notre prisonnier; sois tranquille, nous le trouverons sans peine quand besoin sera; il est bien entendu que personne du rancho ne doit descendre dans le souterrain et avoir le moindre rapport avec lui. . Mon adresse: _chez M. Le comte, pris ainsi a l’improviste, s’etait laisse presser et embrasser sans trop comprendre ce qui lui arrivait ni a qui il avait affaire; mais le vieillard, s’apercevant de l’etonnement qu’il eprouvait et que, malgre ses efforts, il ne parvenait pas a dissimuler completement, ne le laissa pas plus longtemps dans l’embarras et se nomma en ajoutant: –Je suis votre proche parent, mon cher comte, votre cousin; ainsi ne vous genez pas, agissez ici comme chez vous; cette maison et tout ce qu’elle contient est a votre disposition et vous appartient.

Maurin des Maures n’aurait pas pousse son cri qui fait peur aux mauvaises gens, qu’est-ce qui te serait arrive?. C’etaient l’ambassadeur d’Espagne, le legat du Saint-Siege, le ministre de Guatemala, celui de l’Ecuador; de plus, l’archeveque de Mexico et cinq eveques mexicains composant tout l’episcopat de la confederation avaient ete exiles du territoire de la republique et profitaient de l’escorte de l’ambassadeur pour quitter la capitale. Et toute cette facon de rire de soi et des autres en se donnant un ridicule vrai ou seulement vraisemblable, c’est cela qui constitue la gouaillerie provencale, la galegeade. . Vous voulez dire son cor de chasse? –Je veux dire ce que j’ai dit, fit Maurin imperturbable. Soit, dit don Melchior avec amertume, je me retire puisque j’y suis contraint; et toisant le comte avec mepris: Nous nous reverrons, senor, ajouta-t-il, et alors, je l’espere, si la force n’est pas entierement de mon cote, au moins les chances seront-elles egales. Je vous avoue, ma cousine, que je ne vous comprends plus du tout; je ne connais personne en ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.