Dans l’état de la question, il est nécessaire que l’école aborde le théâtre: elle y trouvera

Au deuxième acte du _Misanthrope_, dans la scène des portraits, Célimène occupe le centre optique; mais au dénouement, au cinquième acte, c’est Alceste qui prend cette place, tandis que Célimène est à gauche, correspondant au groupe de Philinte et d’Eliante qui occupe la droite. C’est sur ce fond propice que se détachent les héros du drame: ils ont la stature, le regard, le geste, la voix qu’ils doivent avoir. Mais aussitôt qu’une lecture en ravive le souvenir, il se fait dans notre esprit une représentation subjective de tous les objets dont nous avons conservé les images. Mais l’école moderne a fait un pas de plus, en cherchant à donner à l’évolution dramatique une cause naturelle objective, qui s’adressât à celui de nos sens qui est le plus artistique, à celui de la vue. Elle entre dans le rythme scénique et concourt à la composition du tableau dont presque toujours elle occupe les derniers plans. Rapports de la mise en scène avec le milieu théâtral. . Toute évolution idéale implique une modification dans l’image représentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.