Cette observation pourra paraître subtile

Quant aux choeurs, ils se demanderaient par quelle aberration du goût on ose leur faire déclamer des strophes sur une musique qui ne s’y adapte pas métriquement. Toute oeuvre dramatique possède par elle-même une valeur poétique et une valeur représentative. Cela ne pourrait se tenter qu’en rentrant habilement dans les lois les plus certaines de la mise en scène, c’est-à-dire en agissant préalablement sur le spectateur, en concevant une décoration capable, par la grandeur, la hauteur et la profondeur de la scène, ainsi que par des effets d’ombre ou de lumière, de faire naître une impression morale, que le spectateur transporterait alors dans le personnage. Les romantiques. Dans toute péripétie ou dans tout dénouement, le personnage en qui se résume l’intérêt doit être placé dans le lieu optique, le plus près possible du centre optique, ou tout au moins sur la ligne optique si l’action l’exige. Dans l’intérêt de l’art moderne, dans l’intérêt même des plaisirs du spectateur, il est nécessaire de mettre un frein à cette poursuite aveugle du réel, et surtout à son influence sur le théâtre. Il ne peut en être qu’une des causes formelles. Au contraire, _le Cid_ et _Bajazet_ ont-ils vieilli? Ils n’ont pas aujourd’hui une ride de plus qu’au jour où ils ont paru sur la scène. Poirier_, la transition, pour ne pas être brusque, n’en sera que plus délicate; et le spectateur, s’il y pense, pourra commencer à s’apercevoir de toute la difficulté qui préside à la mise en scène d’un rôle. Les romantiques.

La difficulté est d’ailleurs moins grande quand le choeur est en majorité composé de femmes; car la femme a une faculté d’assimilation et d’imitation très supérieure à celle de l’homme. J’ajouterai une remarque générale pour clore ce chapitre. La musique est donc ici chargée de l’exposition dramatique et élevée au rang de confident.

_–Cas où les causes de l’émotion sont objectives. _Oedipe roi_. Toutefois, parmi les causes de ce luxe exagéré, une des plus difficiles à détruire est précisément le goût de la société actuelle, je ne dirai pas pour la toilette, ce qui a existé de tout temps, mais pour la diversité de la toilette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *