L’art dramatique exigerait des vues à longue portée

Si au quatrième acte il ne s’assied point, c’est qu’à la colère a succédé l’inquiétude, nouveau sentiment qui maintient son agitation et appelle encore de nouvelles décharges nerveuses sur le système musculaire. Mais de ressemblance avec quoi? Avec la mort d’un parent à laquelle il aura assisté dans sa famille ou d’un moribond d’hôpital dont il aura par scrupule été étudier l’agonie? Nullement; mais de ressemblance avec l’idée de la mort que possèdent les quinze cents spectateurs qu’il a devant lui. Le moment approche où il n’y aura plus un seul théâtre de province vivant de sa vie propre.

Non, venez là, où il fait sombre; là, sous l’ombre de ces bouleaux. Si, pour prendre un exemple frappant, nous revenons un instant à la Chine, qui est par excellence un pays excentrique par rapport à l’Europe, on peut affirmer que nos yeux ne sont pas formés à remarquer les différences d’usages, de moeurs et de costumes qui caractérisent les diverses époques de son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *