C’est qu’en effet la suite de cette scène a la contingence de la vie: il pourra

Après avoir bataillé sur les ouvrages avancés, il lui faut donner l’assaut au corps de place. Les contrastes qui ne résultent ni de l’action ni des péripéties du drame sont au nombre des causes les plus puissantes qui détournent fatalement l’attention du spectateur. On a pu m’accorder les propositions émises précédemment et en reconnaître la justesse. Or, c’est uniquement cette idée, ou cette image (ce qui revient au même), qui est seule artistiquement représentable. Il nous aurait été impossible de prendre au sérieux une gravure de mode surannée; et le ridicule du spectacle aurait été en nous un obstacle insurmontable à l’épanouissement de la sympathie. Mais je me hâte d’abandonner les généralités, car je crois plus profitable de prendre un exemple particulier, qui me fournira l’occasion d’agiter plusieurs questions intéressantes et importantes pour l’art de la mise en scène. Des costumes et des toilettes des actrices. Son jugement artistique. L’espace et le temps sont d’ailleurs deux concepts corrélatifs qui ne peuvent s’expliquer l’un sans l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *