Il y a donc là une modification nécessaire à faire, d’autant plus que dans la pièce

Donc, suivant le milieu théâtral, des effets de mise en scène, d’intensité égale, n’auront pas une portée identique. Le contraste apparent des images associées est donc la première loi de la fantaisie; mais la seconde loi est que ces images associées doivent présenter immédiatement à l’esprit un rapport inattendu, qui, bien que lointain et inaccoutumé, mette en relation des idées qu’on aurait pu croire absolument disparates. Tant qu’un de ces trois arts borne son ambition à nous procurer, dans toute son intégrité, le plaisir particulier pour lequel il a été créé, il se maintient dans la sphère élevée qui lui est propre; il déchoit dès qu’il empiète sur le domaine des deux autres. Cette étude commence donc au moment où le poète a terminé son oeuvre.

De là se déduisent la composition et la construction d’une pièce naturaliste.

Mais ne considérons ici que la hauteur des sons; le reste s’y ajoute naturellement et multiplie ou affaiblit, en tout cas modifie profondément l’effet produit par la hauteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *