Le tableau, dans sa simplicité tragique, causait une double impression de pitié et de terreur; et

A mesure que la sensibilité des spectateurs s’accentue, les acteurs, tout en sentant leur être vibrer avec plus d’intensité, deviennent plus sûrs et plus maîtres d’eux-mêmes; ils se possèdent d’autant mieux que le public se possède moins; et, dans ces moments décisifs, quand les spectateurs sont en quelque sorte emportés hors d’eux-mêmes, c’est à la puissance sur soi-même que se reconnaissent précisément les grands acteurs. Ce problème est dominé par un mot dont il faut bien comprendre le sens et la portée; c’est le mot _représentation_. On s’est beaucoup occupé de cette question; les journaux l’ont agitée, ont rendu compte avec force détails des nombreuses expériences faites avec éclat sur l’hystérie; et l’idée que nous nous faisons actuellement d’une convulsionnaire a des formes plus nettes et plus accusées. De même sont les chevaux qui entrent sur la scène en longeant la toile de fond; ils font l’effet grotesque d’animaux démesurés.

Les raisons que nous avons présentées sont artistiques et comme telles de plus grande valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *