Le goût plus délicat du public habituel en sera satisfait, et la mise en scène s’associera

Voici entre autres un exemple. C’est ainsi, les mains et la figure nues, mais couverts de leurs vêtements habituels ou de costumes de circonstance, que se fixent dans notre souvenir toutes les personnes qui appartiennent à notre vie intime, à celle de notre âme. Mais enfin tel trait qui, dans son jeu, eût paru extravagant il y a vingt ans, paraîtrait aujourd’hui vrai et naturel. Quand il y a dualité de personnages, les deux personnages ou les deux groupes s’équilibrent, placés à peu près à la même distance de la ligne optique. Conjonction de l’idéal et du réel. Après cette courte digression, je reviens à _Phèdre_, dont il me reste à examiner quelques-unes des dispositions scéniques, en les rattachant à une étude générale. Dans _les Rantzau_, les deux frères vont au-devant l’un de l’autre et s’embrassent au centre optique. L’abus ou l’excès de la mise en scène est donc ainsi contraire aux progrès de l’art dramatique. Des rapports de la musique avec l’action dramatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *