Ce sera un secrétaire, une bibliothèque, une table chargée de papiers ou un trophée d’armes, dont

La mise en scène est une création artistique. Toujours en contact avec la réalité, elles n’apprécient les objets qu’un à un, les estiment pour leur qualité visible ou tangible, et, ne s’élevant pas aux classifications générales, ne s’intéressent aux êtres et aux objets que par leurs traits individuels et particuliers. Le drame auquel nous assistons se joue réellement dans ces deux âmes, et la nôtre en suit les péripéties avec une sympathie douloureuse. Alexandre Dumas fils, par exemple, les personnages sont le plus possible de leur temps; et ce n’est plus l’homme en général qu’ils s’ingénient à nous peindre, mais l’homme plastiquement et moralement conformé ou déformé, selon le milieu social particulier où s’exerce son caractère et où s’agitent ses passions. C’est un dévot, mais ce n’est là que sa fonction psychologique. De là le rôle de la mise en scène dans les pièces modernes, ou du moins dans celles qui s’ingénient à traduire sur le théâtre la société française actuelle, et la nécessité d’en accorder tous les éléments avec la personnalité morale des personnages représentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *