La transparence de l’atmosphère, la netteté des lignes, l’égalité des effets, la coloration puissante des tons,

Les comédiens qui traduisent sur la scène ces combinaisons originales et fantaisistes doivent s’y sentir dégagés du monde réel, sans quoi ils se trouveraient aussi mal à l’aise sur la scène que nous pourrions nous trouver gênés de nous voir en habit d’Arlequin dans la compagnie de gens graves et sérieux. Voilà le véritable emploi de la musique au théâtre. Par-dessus sa tunique, j’aimerais lui voir une casaque de guerre, sur laquelle pourrait alors flotter le royal manteau de pourpre. La bêtise est donc encore susceptible d’exciter le rire par l’inattendu burlesque de la contradiction qu’elle propose à l’esprit. L’art de la mise en scène / Becq de Fouquières Il n’existe pas d’ouvrage d’ensemble sur la mise en scène; c’est donc sans fausse modestie que j’ai donné le titre d’_Essai_ à cette étude.

Nous ne les voyons jamais dans leur nudité sculpturale; le nu est un état sous lequel nous ne les connaissons pour ainsi dire jamais et sous lequel, le cas échéant, nous ne les reconnaîtrions pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *