D’ailleurs leurs personnages tragiques appartenaient à un passé purement légendaire et épique, et étaient en réalité

La difficulté était précisément dans le grand nombre de traits précis et particuliers dont, relativement à cette époque peu éloignée de nous, notre imagination est encore encombrée. Comme la musique dans le mélodrame et dans le vaudeville, la mise en scène n’avait eu jusqu’alors qu’un rôle, celui d’environner le spectateur d’une sorte d’atmosphère passionnelle, et de créer un milieu adapté à l’émotion née du développement de l’action dramatique. En soi, le costume est heureusement combiné, gracieux et en même temps d’une élégante sévérité.

En résumé et pour conclure, l’école naturaliste, en abordant le théâtre, se verra enfermée dans un cercle très étroit, dont il lui sera artistiquement et scientifiquement impossible de franchir les limites. C’est d’ailleurs là un des rôles les plus fréquents et des moins complexes de la musique.

C’est la distinction qui importe et d’où se déduisent les conditions de la mise en scène. J’ai parcouru les différentes phases du sujet que je m’étais proposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *