En outre, ils ont dû obéir à la nécessité d’augmenter l’effet représentatif des pièces qu’ils remontent

L’esprit est relativement au temps dans les mêmes conditions que la vue relativement à la distance. , sans que cela tire à conséquence, puisque cela forme pour l’oeil un ensemble auquel il est habitué. Mais ce sera en même temps la fin du théâtre parlé et le retour aux drames mimés. La musique est donc ici chargée de l’exposition dramatique et élevée au rang de confident. En résumé, lorsque pour des raisons supérieures on croira nécessaire d’augmenter l’effet représentatif d’une oeuvre dramatique, la dérogation aux principes essentiels de la mise en scène trouvera dans le milieu théâtral soit des circonstances atténuantes, soit des circonstances aggravantes. L’art dramatique exigerait des vues à longue portée. En général, les acteurs n’en doivent jamais faire que le simulacre.

Cette méthode implique l’indication de tous les emprunts qu’on a pu faire, et la citation, de tous les auteurs dont on reproduit intégralement les idées. Tout est faux dans la nature peinte qui enveloppe les acteurs; il est donc inutile de faire ressortir ce défaut inhérent aux représentations théâtrales, tandis que tout est vrai, absolument vrai, ou doit le paraître, dans les passions qui animent les personnages du drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *