Vi par la fenetre la salle a manger de l’hacienda del arenal etait une vaste piece

c’est mon oncle, le frere de mon pere.

En dix minutes, il etait loin, Maurin! Il pensa qu’il fallait virer du cote ou n’etaient pas les chevaux des bons gendarmes. . Bientot le juif s’epouvante a parer en vain des horions indus; des poings le frolent et l’accrochent, des genoux cognent son dos. Et il se tint aux cotes de Maurin, pret a le defendre. .

Il est convaincu; il l’estime pour ces reproches. Grivolas! du cafe! du cafe bien chaud! cria-t-il. A la contempler, Doriaste ressent un nouvel afflux de desirs. Deuxiemement, a sa gauche, au-dessus des genets, dans un massif ou ils se croyaient bien caches, veillaient deux gendarmes.

. Lopez le conduira dans le souterrain du rancho, la il le soignera; va, Lopez, ne perds pas de temps, emmene cet homme pendant que moi je causerai avec Dominique. Et,–chose bizarre et inquietante,–apres avoir familierement cause avec Secourgeon et Grondard qui haissaient Maurin, le pere Francois s’entretint avec ce meme Maurin comme avec un ami. Ces canards sont du Labrador, puisque nous, comite de l’exposition, nous nous y sommes trompes. Ils vinrent le soir meme de mon mariage. Le volet de bois plein etait solidement barre d’une traverse de fer. Bon! nous le prendrons, fit l’autre gendarme.

Vous l’entendez! cria Grondard. Alors, je courus vers Latrinque, jetant la ma pioche pour aller plus vite, perdant mon chapeau, et de bien loin, je lui criai: –Le Canonge est mort! –Le Canonge est mort? Il ne voulait pas se le croire. Sa soeur et lui seraient hues dans les rues de la ville ou aurait lieu le jugement; toutes leurs vilaines histoires seraient racontees l’une apres l’autre par tous ceux qui, effrayes jusque-la, s’etaient tus lachement. Eh bien, votre entrevue avec M. C’est de bonne regle: quand le danger est passe, on f. Ceux-ci quitterent alors le rancho, descendirent le monticule, et trouverent leurs chevaux tout prets a etre montes, qui les attendaient attaches a un liquidambar. Il devine des delices a rester au lit et a dormir tout un mois sans l’inquietude de l’heure. Rien qu’une bouteille vide et une pierre pas tres grosse entortillee plusieurs fois d’une grosse ficelle et attachee au bout d’un baton qui etait droit contre le mur. Et des qu’il aurait retrouve sa liberte, il irait ou bon lui semblait. Cette nouvelle sortie du jeune homme, que rien ne motivait en apparence, dissipa les derniers doutes du comte, et l’affermit dans sa resolution, de prendre immediatement conseil de ses deux confidents. . Mais que veux-tu faire? –Je veux les faire sauter. Il dit a la porte en sortant: Ferme-toi, porte. Arrivez, arrivez, Leo, lui cria l’aventurier. Je suis moi, bonjour, dit Maurin.

. Et c’est pour lui un assouvissement extatique: percevoir des chairs qui s’abiment sous la pression de son arme victorieuse. Justement il garde en poche les vingt louis de ses derniers articles.

Son nom? –Don Diego Izaguirre.

J’y serai. . . . Elle vaut davantage, dit l’ermite, mais pour vous il n’en sera que ce prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *