Il la fait asseoir pres lui et chevrote a peine de courtes phrases, tout emu

Et vous ne me meprisez pas? –Pourquoi? Est-on maitre de son coeur? –Mais c’est la fiancee du comte, mon ami! L’aventurier ne repondit pas a cette exclamation. Je n’ai pas de pere, repondit haineusement don Melchior. Il partait souvent, avant l’aurore, sur des chevaux retifs, par les plaines, sans trop savoir le but de ses courses aventureuses, ou il allait tirer les canards sauvages pendant des journees entieres dans des marais typhoides. Son regard se brouille davantage. Il les encadrait. Voila pourquoi nous sommes tous ici, autour de lui. En avant! En avant! cria le comte. Ah! fit curieusement la jeune fille. Et puis, la crainte d’etre pietine! Par malheur, la-haut, des disputes se clament; de furieuses gesticulations se detendent, il se bave de rageuses injures, et des enfants pleurent. Il reprit: –Pourquoi aurais-je tue la Besti? Le service de la gendarmerie est trop bien fait dans nos montagnes des Maures pour que j’aie besoin de m’en meler. . _La Besti_, Grondard le pere, un jour d’aout, par un torride soleil, etait couche a l’ombre d’un haut rocher, au milieu des broussailles, a quelques pas d’un chemin forestier qu’inondait une lumiere blanche, coupee ca et la par l’ombre courte de quelques pins. Peut-etre esperait-il aussi entendre a la fin une des paroles qu’elle prononcait parfois a voix haute, au pied des oratoires.

Mais enfin, quoi? Que voulez-vous dire? –Connais-tu cet homme? –Ma foi, non; pourquoi le connaitrai-je? –Je ne te demande pas cela; puisque tu ne le connais pas, comment se fait-il que tu nous l’amenes ainsi au rancho, sans dire gare? –Mon Dieu, par une raison bien simple: je revenais de Cholula, lorsque je l’ai trouve couche en travers du chemin, ralant comme un taureau agonisant. Je vous brulerai la cervelle, senor, interrompit froidement le partisan: croyez-moi, n’essayez pas de lutter contre moi, profitez plutot de la bonne disposition dans laquelle je me trouve en ce moment pour gagner au pied; car je pourrais me repentir bientot de cette derniere preuve de bonte que je vous donne et vous abandonner a vos ennemis. Je prefererais que tu ne nous quittes pas, Dominique, repondit-elle avec tristesse. Il avait a la verite entendu le bruit de l’explosion de la mine, mais comme alors il se trouvait assez loin encore de l’hacienda, dans une direction diametralement opposee a celle ou cette explosion avait eu lieu, le bruit n’etait parvenu a ses oreilles que sourd et indistinct et il ne s’en etait pas autrement preoccupe, mais le retard inexplicable de ses compagnons dans ce moment ou leur secours aurait ete si necessaire commencait a lui causer de vives inquietudes, et il se preparait a envoyer quelques-uns de ses hommes a la decouverte, avec mission de hater l’arrivee des retardataires, lorsque tout a coup des cris de victoire partirent de l’interieur meme des batiments qu’il attaquait et plusieurs guerilleros apparurent aux fenetres en agitant joyeusement leurs armes. Deux secondes plus tard, dans l’encadrement lumineux de la porte ouverte, Maurin des Maures apparut a cheval.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *